S'informer et se préparer

On distingue les personnels de direction des personnels d’inspection :

  • les personnels de direction participent à l'encadrement du système éducatif et aux actions d'éducation. Ils occupent principalement des emplois de direction d'établissement ou de formation. Ils conduisent la politique pédagogique et éducative de l'établissement, en concertation avec l'ensemble de la communauté éducative, pour offrir aux élèves les meilleures conditions d'apprentissage.
  • les personnels d’inspection veillent à la mise en œuvre de la politique éducative dans les classes et les établissements scolaires, évaluent le travail des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation des établissements du second degré et concourent à l’évaluation de l'enseignement des disciplines, des unités d’enseignement, des procédures et des résultats de la politique éducative, inspectent et conseillent les personnels enseignants, d'éducation et d'orientation des établissements du second degré et s'assurent du respect des objectifs et des programmes nationaux de formation, dans le cadre des cycles d'enseignement, participent à l'animation pédagogique dans les formations initiales, continues et par alternance des personnels de l'éducation nationale, en lien avec l’université.

Quels sont les types de recrutement dans le corps des personnels d'encadrement ?

Il existe 3 voies de recrutement pour les personnels d’encadrement.

Le concours est ouvert aux :

  • aux fonctionnaires titulaires de catégorie A appartenant à un corps ou cadre d'emplois d'enseignement, d'éducation ou au corps des psychologues de l'éducation nationale et justifiant de cinq années de services effectifs dans des fonctions correspondantes
  • aux fonctionnaires titulaires de catégorie A appartenant à un corps ou cadre d'emplois dont l'indice terminal culmine au moins à la hors échelle A et justifiant de cinq années de services effectifs dans leur corps ou cadre d'emplois ou dans un corps ou cadre d'emplois de niveau équivalent
  • aux candidats ayant accompli des services dans une administration, un organisme ou un établissement dans les conditions fixées au troisième alinéa du 2° de l'article 19 de la loi du 11 janvier 1984 susvisée, et qui justifient, selon la nature juridique du lien qui les unit à leur employeur dans leur Etat membre d'origine, telle que définie par le décret n° 2010-311 du 22 mars 2010 relatif aux modalités de recrutements et d'accueil des ressortissants des Etats membres de l'Union européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen dans un corps, un cadre d'emplois ou un emploi de la fonction publique française, des conditions fixées aux alinéas précédents, appréciées dans les conditions définies par ce même décret

en position d’activité, de détachement ou de congé parental au 1er janvier de l'année au titre de laquelle est organisé le concours.

Le concours est ouvert  aux fonctionnaires titulaire d'un des corps ou grades suivants :

  • professeurs des universités de 2e classe
  • maîtres de conférences, maîtres-assistants de 1re classe
  • professeurs de chaire supérieure, - professeurs agrégés
  • personnels de direction d'établissement d'enseignement ou de formation 
  • inspecteurs de l'éducation nationale

ayant accomplis cinq ans de services effectifs dans des fonctions d'enseignement, de formation, de direction, d'inspection ou d'encadrement au 1er janvier de l'année au titre de laquelle est organisé le concours.

Le concours est ouvert :

  • aux fonctionnaires titulaires d'un corps d'enseignement de premier ou de second degré, d'éducation ou d'orientation, de direction d'établissement d'enseignement ou de formation ayant accompli cinq ans de services effectifs dans des fonctions d'enseignement, de formation, d'éducation, d'orientation, de direction ou d'encadrement

Et

  • titulaires d'une licence ou qui justifient d'un titre ou d'un diplôme reconnu équivalent par arrêté conjoint des ministres chargés de l'éducation nationale et de la fonction publique ou qui appartiennent au corps des professeurs certifiés, au corps des professeurs d'éducation physique et sportive, au corps des professeurs des écoles, au corps des professeurs de lycée professionnel, au corps des conseillers principaux d'éducation, au corps des directeurs de centre d'information et d'orientation et conseillers d'orientation-psychologues ou au corps des personnels de direction d'établissement d'enseignement ou de formation

au 1er janvier de l'année au titre de laquelle est ouvert le concours.

Quel est le nombre de postes offerts ?

SESSIONRECRUTEMENTNOMBRE INSCRITSPOSTES OFFERTS
2017Concours des personnels de direction4160600
Concours des inspecteurs de l'Education nationale1144115
Concours des inspecteurs d'académie - inspecteurs pédagogiques régionaux 41880
2018Concours des personnels de direction3949700
Concours des inspecteurs de l'Education nationale750125
Concours des inspecteurs d'académie - inspecteurs pédagogiques régionaux 28080

Consultez l'arrêté fixant le nombre de postes pour la session en cours dans notre docuthèque

Comment se préparer avant les épreuves ?

Quelles épreuves pour quel recrutement ?

Épreuve écrite d’admissibilité :

Étude d'un cas concret portant sur le système éducatif du second degré aux niveaux local, régional et national, donnant lieu à la rédaction de propositions d'actions

Durée : quatre heures -  coefficient 1

Épreuve orale d’admission :

L'épreuve orale d'admission qui prend appui sur le dossier de présentation établi par le candidat, débute par un exposé du candidat portant sur son activité professionnelle en mettant l'accent sur ses compétences. L'exposé est suivi d'un entretien avec le jury.

Cet entretien doit permettre au jury d'apprécier les qualités de réflexion, les connaissances, les aptitudes et les motivations professionnelles du candidat, ainsi que sa capacité à s'adapter aux missions qui peuvent être confiées aux personnels de direction.

Durée : 1 heure – coefficient 2

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Épreuve écrite d’admissibilité :

Étude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi par le candidat

Coefficient 2

Épreuve orale d’admission :

Entretien avec le jury lui permettant d'apprécier les compétences du candidat dans la spécialité, ses qualités de réflexion, ses connaissances, ses aptitudes et motivations professionnelles ainsi que sa capacité à se situer comme cadre dans son environnement professionnel et à s'adapter aux missions qui peuvent être confiées aux personnels d'inspection.

Durée : 1 heure – coefficient 4

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Épreuve écrite d’admissibilité :

Étude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi par le candidat

Coefficient 2

Épreuve orale d’admission :

Entretien avec le jury lui permettant d'apprécier les compétences du candidat dans la spécialité, ses qualités de réflexion, ses connaissances, ses aptitudes et motivations professionnelles ainsi que sa capacité à se situer comme cadre dans son environnement professionnel et à s'adapter aux missions qui peuvent être confiées aux personnels d'inspection.

Durée : 1 heure – coefficient 4

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le jour des épreuves...

Se mettre dans de bonnes conditions en arrivant en avance

Vous êtes convié(e)s à vous présenter 1 h 15 minutes avant l'heure de début d'épreuve indiquée sur votre convocation.

Le SIEC vous invite à respecter ce délai pour éviter de vous retrouver en retard en cas de difficultés imprévues (saturation du trafic routier, grève ou panne dans le RER ou le métro, etc.).

Attention les bagages volumineux ne sont pas autorisés dans l’enceinte du SIEC.

Il est rappelé que, dans le cadre des concours, aucun retard n'est admis, même de quelques minutes. Il est donc vraiment essentiel de prendre ses dispositions pour arriver dans les temps. 

Aucun candidat ne peut être admis en salle après le démarrage de l’épreuve.

Attention pour les épreuves orales, sauf cas de force majeure, aucun changement de votre date de passage ne pourra être effectué.

Sachez que les retards ne sont pas tolérés pour des raisons d’équité entre les candidats.

Ne rien oublier

Vous aurez besoin de votre convocation et d’une pièce d’identité avec photo pour pouvoir passer vos épreuves. Pensez à les prendre avec vous le jour J !
Le matériel autorisé pour passer l'épreuve, en dehors du matériel normal d'écriture, vous est indiqué dans le document qui vous est fourni en même temps que votre convocation.

Vous n’avez pas encore de pièce d’identité (carte nationale d’identité, passeport, carte de séjour…) : renseignez-vous le plus rapidement possible auprès des administrations compétentes. La demande est à faire auprès de la mairie de votre domicile dès que possible.

Vous avez perdu ou on vous a dérobé votre carte d’identité juste avant les épreuves : faites établir une déclaration de vol ou de perte par le commissariat de police et prévenez votre établissement ou les services du SIEC. Prévoyez une autre pièce d’identité permettant votre identification.

Conformez-vous aux instructions mentionnées sur votre convocation.

Pour toutes questions, contactez le service mentionné sur votre convocation ou directement la DGRH au 01 55 55 10 10.